Compte rendu Causerie – Herve Garcia (Serge Ferrari) – du 9 octobre 2017 à Lyon

Collectif Performance et Qualité de Vie au Travail

Compte rendu Causerie du 9 octobre 2017 à Lyon – Herve Garcia (Serge Ferrari)

Ils étaient présents : Anne Avril (CNFPT), Hervé GARCIA (Serge Ferrari), Jean-Pierre GARNIER (Lyon Métropole Habitat), Caroline HIRTZMANN (HR Engineering), Sandrine LACLAU (Cohésion International – représentant le Collectif Performance et QVT), Max MASSE, Raphael VERGUIN (Cohésion International – rédacteur)

 

Lieu : Cuisines et dépendance. 68 rue de la charité, 69002 Lyon.

 

Titre de la Causerie : La Qualité de Vie au Travail, ça se cultive au quotidien

 

Bio express de l’intervenant :

Herve Garcia, DRH de Serge Ferrari depuis 20 ans

Une vison RH centrée sur :

  • Management Bienveillant
  • Forte implication
  • Innovation frugale
  • Sentiment d’appartenance et QVT

 

Présentation de l’entreprise :

Serge Ferrari, entreprise familiale avec actionnariat qui porte des valeurs : Faire bien / se sentir bien / faire mieux. Une entreprise qui prône et s’organise autour :

  • Du droit à l’erreur
  • De la polyvalence et des poly-compétences
  • De l’innovation réalisée par tous inscrite dans une politique de différenciation stratégique
  • D’un dialogue social de grande qualité

Cela permet à l’entreprise :

  • De réaliser de meilleures performances et compétitivité alors que la politique salariale est très élevée
  • De s’appuyer sur un outil de production très innovant issu des améliorations des collaborateurs
  • De pratiquer sur un système de décision plus flexible avec des parties prenantes intégrées

 

Présentation du sujet : Serge Ferrari, entreprise modèle dans sa politique QVT est aujourd’hui confrontée à plusieurs problématiques dues au nouveau projet de développement de CA

 Problématique soulevée par le sujet : Le sentiment d’appartenance face au développement de l’entreprise ?


 Contenu détaillé de la Causerie :

 

Malgré une approche de la QVT multidimensionnelle (dialogue social, individu, environnement de travail, gouvernance…), un fort projet de développement d’ambition combiné au rachat de filiales, peut être générateur de dysfonctionnements et d’une dégradation des conditions de travail.

Eléments d’émergence dans le cadre du rapport entre développement de l’entreprise et QVT.

  • La valeur contributive de l’individu risque d’être diluée (notamment dans le cas du fusion) et cette perception par l’individu est un enjeu fort car perte de singularités.
  • L’hypothèse de la mécanisation du fonctionnement (« cela va devenir une machine à laver ») car l’entreprise grossit et que l’adaptation structurelle passe par un cadre plus restreint. (Procédure, règles, nouveau niveau hiérarchique…). Il y a ici un véritable enjeu de management dans le développement. (Ne pas entrer dans la logique « command and control » parce que le périmètre s’agrandit)
  • L’identité et la culture évolue forcement. La peur de perdre la culture d’’entreprise a un impact direct sur le sentiment d’appartenance. J’appartiens, je m’identifie à un groupe social, à des rituels donc à une culture. Le développement, de surcroit à l’international, est source de ruptures psychologiques quant à la vision du monde (et de la culture à laquelle j’appartiens en tant qu’individu). Ainsi tout développement induit forcement un développement culturel de l’entreprise et un processus à part entière à faire vivre tout au long du développement économique et structurel. Cet aspect peut également servir l’appropriation du développement et concourir à la gestion de la QVT.
  • Eviter la perte de sens et développer des démarches participatives qui s’appuient et inscrivent les aptitudes des individus plus que leurs compétences car cela offre la possibilité de reconnaitre le collaborateur dans son individualité et dans son action.
  • Développer la curiosité
  • Intégrer une démarche d’évaluation de la QVT comme une dimension à part entière d’un diagnostic de développement. Intégrer un budget lié à la QVT pour doter l’entreprise de moyens d’action et de régulation afin de se donner les moyens humains de ses ambitions.

 

Merci à tous pour la qualité de nos échanges, la diversité de nos points de vue et la complémentarité de tous au service de la Performance et de la Qualité de Vie au Travail.

 A bientôt pour notre prochaine causerie de Décembre …

 

Laisser un commentaire