Compte Rendu Causerie Axa – Sibylle Quéré – 21 Avril 2016 – Paris


sqblogo-axa-france

Compte rendu Causerie du 21 avril 2016 – Sibylle Quéré-Becker Directeur du Développement Social – AXA France

Les nouvelles formes d’organisation du travail chez AXA France

Le groupe AXA présent dans 164 pays, compte 166 000 collaborateurs et réalise un CA de 99,5 Md€.

AXA en France regroupe 23 000 collaborateurs dont 15 000 au niveau d’AXA France.

AXA France est la plus grosse entité du groupe. Elle contribue à près de 25% aux résultats du groupe.

Au sein d’AXA France, Sibylle Quéré-Becker est en charge de la Direction du Développement Social, soit 4 activités:

  1. Les négociations des accords-cadres AXA France et AXA (1) en France,
  2. Les relations avec les instances représentatives du personnel,
  3. Les relations individuelles du travail : droit social individuel, les contentieux individuels,
  4. La Qualité de Vie au Travail (QVT).

AXA France a développé un Pôle QVT pour que chaque démarche initiée pénètre l’ADN de l’entreprise. Une appropriation collective qui n’exclut pas le Pôle à être convié dans différents projets.

Ce soir, Sibylle Quéré-Becker est venue nous parler des nouvelles formes d’organisation du travail.

Sans en être au stade de libérer l’entreprise, AXA a développé une attention particulière aux évolutions d’organisation du travail, pour plusieurs raisons :

  1. Les tendances sociétales à l’œuvre sur le sujet,
  2. L’ambition de promouvoir la collaboration dans l’entreprise,
  3. La recherche d’un meilleur équilibre Vie personnelle / Vie professionnelle (un collaborateur épanoui est plus performant)
  4. La valorisation de la Marque employeur.

Des évolutions que Sibylle Quéré-Becker complète pour nous dire que les nouvelles formes d’organisation du travail sont porteuses de plus d’engagement et de plus de satisfaction client.

La conception de l’open space à l’ancienne n’attire franchement pas les jeunes. Inversement, le facteur Télétravail est attractif par sa capacité à bâtir une triangulation « gagnant-gagnant-gagnant » :

  • Gagnant pour le collaborateur – Gagnant pour l’entreprise – Gagnant pour les clients.
  1. La Qualité de Vie au Travail chez AXA

La Qualité de Vie au Travail chez AXA a commencé par la prévention du stress :

  • Accord sur la prévention du stress ; Charte du mieux travailler ensemble (2012)

En 2013, un accord sur la QVT est initié pour aborder différents sujets :

  • Télétravail
  • Manière de conduire les projets,
  • Formation des managers,
  • Sensibilisation et Commissions de QVT,
  • Baromètres.

Les baromètres sur le Bien-être au travail font ressortir :

  • En positif : le niveau d’engagement ;
  • En moins positif : le «tout urgent», le bruit sur les open space, les difficultés pour s’y concentrer, et en prime, pour les collaborateurs parisiens, la durée des temps de transports.

Mis bout à bout, ces points interpellent les équipes d’AXA en charge de la QVT.

La recherche des améliorations possibles pour répondre aux aspirations de l’entreprise et aux souhaits des collaborateurs conduit Sibylle Quéré-Becker et ses équipes à examiner les expérimentations menées dans le groupe. Une quête qui les mène en Belgique.

  1. Le concept NWoW©

Les pays du Nord sont réputés pour leurs rôles précurseurs sur les sujets d’organisation du travail.

AXA Belgium venait de déployer le concept New World of Working (NWoW©) sur son site bruxellois.

Mis en place à l’occasion d’un déménagement, cette expérimentation holistique ne s’intéressait pas seulement aux espaces de travail, mais à un nouvel environnement de travail définit par les 3 B :

  • Bytes : Technologie
  • Bricks : Environnement physique et services
  • Behaviour : Management et comportement (organisation et habitudes de  travail en tant que telles au sein des équipes)

L’objectif poursuivi par AXA Belgique visait à favoriser :

  • L’équilibre Vie privée / Vie professionnelle,
  • Des formes d’organisation du travail plus souples, plus décentralisées au sein des services,
  • Des espaces et des modes d’organisation du travail plus coopératifs, plus agiles avec des modes de travail entre salariés plus collaboratifs.

Sur ces principes, AXA Belgium a conçu un programme de déploiement en plusieurs axes.

  • Axe Dématérialisation

La dématérialisation permet de promouvoir l’accessibilité à l’information pour tous y compris dans des tiers lieux. Le « no paper » entame une démarche de « paperless » qui favorise le contact, les échanges, le partage et la possibilité de travailler ailleurs que dans les locaux de l’entreprise.

« Autant un document papier peut être réservé à quelques-uns, mais une fois sur un serveur il est rendu accessible, aussi bien à l’intérieur de l’entreprise, que chez soi ou n’importe où ailleurs »

  • Axe Postes de travail

Le concept Digital workplace permet d’accéder via un ordinateur à l’ensemble de son espace de travail, soit tous ses documents, et d’embarquer tous ses outils pour communiquer (téléphone, Link, Skype).

« C’est assez ambitieux, parce que ça suppose que ça marche, déjà une vraie gageure en soi !»

  • Axe Espaces de travail

Les espaces de travail sont adaptés aux usages sur le principe de : un usage = un espace.

Entièrement repensés avec des bureaux non attribués, le collaborateur évolue au cours de sa journée dans des espaces spécifiques en fonction de sa situation de travail :

  • Des salles de réunion : grandes, moyennes, petites, toutes petites, ouvertes, semi-ouvertes,…
  • Des espaces de « convivialité » également conçus pour déjeuner, prendre un verre,…
  • A proximité, des espaces en milieu semi-ouvert.

Plus les espaces de travail sont éloignés de l’ascenseur, plus ils sont silencieux pour devenir des espaces de concentration « total silence » où décrocher un téléphone, faire du bruit n’est plus permis.

Ce cadre-nouveau défini une culture nouvelle. Elle nécessite un accompagnement sur l’usage de l’espace par les collaborateurs et les managers.

« La perte de repères est totale par rapport à des habitudes de travail où on a son bureau avec les photos de ses enfants, ses papiers, etc.,… »

Culturellement, ces nouveaux environnements ne sont pas neutres, quand bien même les logiques territoriales sont respectées avec des étages attribués.

  • Axe Team agreement

Le « team agreement » définit le dialogue à l’intérieur de l’équipe, sa façon de travailler.

Une charte de travail interne à l’équipe dans laquelle managers et collaborateurs définissent ensemble une organisation en propre qui intègre :

  • Un volet  télétravail sur base de volontariat pour les collaborateurs qui le souhaitent et pour autant que la nature de leur activité le permette
  • La nécessité de maintenir le lien social pour permettre à l’équipe de se retrouver,
  • Une dépendance « à la chaîne de valeur » de l’entreprise.

Par exemple, dans l’assurance, les sinistres dépendent de personnes en amont et en aval du processus qui interagissent avec des clients, sans compter les personnes en charge de l’encaissement, et d’autres acteurs comme les distributeurs ….

En somme, une l’entreprise pensée comme un écosystème qui impose des rythmes de travail inscrits dans des plages horaires avec des clients qui attendent qu’on s’occupe d’eux ; également une entreprise où, selon leur activité, les formes d’organisation des équipes diffèrent.

Cette organisation est déployée chez AXA Belgique dans le centre de Bruxelles, sur le site de Marnix.

Le déploiement sur leurs autres sites est programmé courant 2017.

« Ce projet a suffisamment inspiré AXA France, pour qu’on se dise : et si on déclinait des nouvelles formes d’organisation du travail au sein d’AXA France tout en restant sur le site de Nanterre? »

  1. La conduite du projet France
  • Organisation de visites sur le site d’AXA Belgique de Marnix
  • Comité de management : 50 Top exécutive d’AXA France
  • Equipes de la DRH
  • Délégation de 20 partenaires sociaux (toutes organisations syndicales confondues)
  • Forum économique et social d’AXA

Manifestation annuelle positionnée sur le partage, la parole et questions libres.

Plusieurs publics ont été conviés à cette manifestation :

  • Délégation des partenaires sociaux AXA France (60)
  • Représentants RH des entités AXA en France (60)
  • Consultants connaissant bien le sujet des nouveaux environnements de travail
  • Représentants d’entreprises invités à témoigner
  • Equipes d’AXA Belgique : Témoignage « Voilà comment ça s’est passé chez nous »
  • Phase de négociation avec les partenaires sociaux
  • Démarche par ateliers de réflexion sur la forme que prendrait le projet chez AXA France
  • Création d’un groupe de travail paritaire.
  • Négociation d’un accord sur les nouvelles formes d’organisation du travail
  • Information / Consultation des instances sur la démarche envisagée
  • Déploiement progressif par phases successives à partir de fin 2016 / début 2017

——————————-

(1): Entités du Groupe présentes en France (ex : AXA IM, AXA Corporate Solutions, AXA Assistance, GIE AXA, Direct Assurances, AXA Banque, AXA Tech, etc.) appartenant à la Représentation Syndicale de Groupe au niveau de laquelle un certain nombre d’accords chapeau sont négociés.

Article rédigé par Christophe Cahn – Wagram Consulting – christophe.cahn@orange.fr – Août 2016

Toute reproduction interdite sans l’accord écrit de l’auteur. Droits réservés.

Télécharger la version PDF du Compte Rendu

 

Laisser un commentaire