CAUSERIE du 26 mars 2014

Voici, pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y participer, le compte-rendu de la CAUSERIE du 26 mars 2014 du COLLECTIF PERFORMANCE & QUALITE DE LA VIE AU TRAVAIL.

Elle a eu lieu au TRAIN BLEU GARE DE LYON – PARIS
(Salon Privé Tunisie)

Vincent Saule, Directeur Associé de Alter & Go, a commenté la publication d’un Livre Blanc
sur la conduite du Changement réalisé en partenariat avec l’Institut CSA qui a mené une enquête en deux volets, qualitatif et quantitatif (voir Livre Blanc envoyé au membres).
Le changement est trop souvent vécu comme une souffrance. La société, l’entreprise change tous les jours. Comment appréhender ces situations nouvelles? Les personnes présentes sont largement intervenues avec convictions, proposant des méthodes adaptées pour faciliter ces mutations.
Nous avons retenu, pour l’anecdote quelques citations un peu dérangeantes :
Emmanuel Mignot faisant l’apologie de la « Piraterie » par une très belle définition :
« L’histoire de la piraterie est indissociable de celle du capitalisme. La piraterie s’infiltre dans les failles du système et le disrupte. Pas d’innovation, de rupture, sans piraterie.
Georges Wargniez détaillant la chute d’un empire vieux de 120 ans, Kodak, faute d’avoir su s’adapter à l’évolution des techniques après avoir inventé la photo numérique, ou encore Jean Philippe Picon (Progressens, nouveau membre) affirmant dans un élan d’humanisme :
que l’homme est fondamentalement bon quand on lui fait confiance.
Quelques chiffres : 86% sont concernées quotidiennement par le changement qui est une nécessité inscrite dans les gènes de l’entreprise. La cible, ce sont les difficultés concernant spécifiquement l’encadrement intermédiaire. 83% attendent de réussir les changements.
85% souhaitent créer une meilleure ambiance. 38% pour cela utilisent un partenaire.

Quelques réflexions :
Quelle méthode employer pour avoir une fiabilité sociale ?
Qu’est‐ce qui change? prise en compte de l’humain.
Qu’est‐ce que sont les ressources humaines le rôle du DRH et celui du 1er manager ?
Une heure et demie marquée par une chaude ambiance d’amitié, de rire, suivie d’un dîner aussi animé sous les ors de la Belle époque.
D’après les échos recueillis, la gastronomie était au rendez vous…et la prochaine est fixé au 24 avril même endroit: Monsieur Jean Yves Durance, Président de la Cci des Hauts de Seine, Vice Président de la Chambre Régionale propose de débattre du logement des cadres parmi d’autres aspects économique en Ile de France.

Laisser un commentaire